Notre expertise
Transformation

La boîte à outils du manager nécessite un sérieux coup de jeune. On pense parfois qu’il suffit de modifier les organigrammes pour réorganiser une entreprise. Or, cette pratique n’aboutit qu’à des résultats très limités.

Pour transformer une société il est plus efficace de développer une conception holistique des organisations.

Ce qui implique, pour le consultant en management et organisation, de pouvoir proposer à son client une palette de méthodes adaptées au contexte spécifique de l’entreprise, en liant de façon intime la stratégie de l’entreprise et sa transformation à l’organisation de l’entreprise.

Les consultants en management et organisation Bartle privilégient cette approche, parce qu’elle produit de vrais résultats, dans la durée. Et voici comment nous travaillons.

« La stratégie et l’organisation, c'est un peu l'œuf ou la poule »
Yves Marin, Associé

Le « Why »
socle de l’entreprise

Le premier travail des consultants Bartle est de s’assurer que la stratégie de l’entreprise est bien posée comme un socle afin que l’organisation soit à son service – et non l’inverse.

Or, pour reprendre le « Golden Circle » de Simon Sinek, c’est bien le « Why », la raison d’exister sur cette planète, qui est le socle d’une entreprise. Viennent après le « What » (les produits) et le « How » (la technologie, le mode de commercialisation), qui en combinant des critères qualitatifs et quantitatifs vont qualifier la stratégie de la firme. 

On ne peut pas penser, ou repenser, une organisation sans une stratégie d’entreprise claire au préalable.

Éviter les deux écueils du stratège

Avoir une stratégie n’est pas suffisant : encore faut-il qu’elle soit efficace. C’est le deuxième pan du travail des consultants Bartle, aider les entreprises à identifier les points forts et les points faibles de leur stratégie. Citons deux écueils que nos consultants traquent avec obstination. 

Concevoir une politique globale qui soit décorrélée des opérations

La scission entre la stratégie, noble discipline, et l’exécution est un leurre. Toute stratégie doit être pensée pour être mise en œuvre, et la mise en œuvre peut très bien venir infléchir la stratégie initiale, à l’aune du pragmatisme.

La stratégie est brillante… mais inconnue du plus grand nombre d’employés. 

Parfois, car on a peur que des « fuites » informent ses compétiteurs de la direction recherchée. Souvent, car la stratégie n’est pas déclinée sur le périmètre effectif de chacun, ou se traduit par des objectifs divergents entre les services.

Management : une question d’équilibre entre quatre champs d’activités

La stratégie bien établie, ses écueils traqués, les consultants Bartle aident les entreprises à définir le bon cadre managérial de la conduite du changement. 

En pratique, ce cadre repose sur un management équilibré entre 4 champs d’activités : 

  • « Run », le pilotage au quotidien
  • « Build », la construction de nouveaux projets
  • « Fix », pour réagir en cas de crise
  • « Care », l’attention accordée aux collaborateurs ou aux parties prenantes et à leur autonomie

Pourquoi « care » ? Parce que l’autonomie est souvent synonyme d’épanouissement et de productivité, en rupture avec la tradition de contrôle strict. Cette tradition luttait contre le télétravail sous prétexte qu’on ne pouvait pas surveiller les gens. La pandémie est passée par là et a balayé les réticences.

La culture d’entreprise
cette composante qui change tout

Reste un élément majeur, que les consultants Bartle prennent toujours en compte : la culture de la société. On réduit parfois la conception des organisations au jeu de Lego avec les « boîtes », les organigrammes. Mais les composantes de la structure d’une entreprise ne doivent pas éclipser la culture de la société. La culture, c’est comme la matière noire de l’univers : invisible, elle est pourtant partout. Pour la définir et pour l’infléchir, nos consultants réalisent un audit qui s’appuie sur la sociologie des organisations. Car on ne peut pas « plaquer » n’importe quelle organisation sur toutes les cultures. 

Nos équipes s’attachent ainsi à diagnostiquer au préalable la culture existante, puis à la comparer à celle visée et à déterminer ainsi une trajectoire de transformationIl ne suffit pas de travailler sa communication et de la plaquer sur un organigramme futur. Nos consultants aident les entreprises qu’ils accompagnent à concevoir un réel dispositif de « change management », qui repose sur des leviers organisationnels et humains.

Face au poids des habitudes
Repartir d'une page blanche

On raisonne souvent de manière incrémentale, lorsqu’on cherche à faire évoluer les organisations : réduire la masse salariale de x % ; atteindre un gain de productivité de y %. Parfois cependant, les consultants en management Bartle utilisent une démarche « Zero Basing » pour repartir d’une feuille blanche et reconstituer une structure apte à rendre la stratégie opérationnelle, en gardant la fraîcheur d’esprit des premiers jours de la société et en faisant fi du poids du passé.

ZERO BASING

Les économies
sont ailleurs

Enfin, on cherche souvent les gains de productivité au même endroit : masse salariale, investissements dans l’infrastructure IT ou immobilière,… Pour autant, les véritables gisements de productivité sont souvent ailleurs, là où l’on n’aurait pas idée de les chercher : dans le surtravail. Le surtravail, c’est une dépense d’énergie infructueuse. Des doublons divergents. Des kilogrammes de mails pour se justifier. Des réunions interminables, le soir, sans ordre du jour ni décisions claires. Un management abstrait, déconnecté du réel. 

Ce surtravail nécessite d’être identifié pas à pas pour être réduit ou éliminé, via une analyse qui introduira une approche sociologique portée par les experts Bartle.

Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?

Les consultants Bartle, aguerris par leurs nombreuses missions de conseil en management et organisation, maîtrisent les hard skills et les soft skills indispensables pour effectuer un vrai travail complet, sérieux, pérenne sur les organisations.

Mais toutes ces compétences seraient inefficaces si la première action de nos consultants n’était pas… de se taire. D’écouter. De comprendre le contexte particulier des services ou des sociétés auprès desquels ils interviennent, leurs enjeux, leurs ambitions. On le sait, l’écoute est un travail actif qui nécessite un entraînement régulier, et qui fait partie intégrante des façons d’agir des collaborateurs Bartle. 

Enfin, pour emporter l’adhésion des acteurs du changement, c’est ensemble, dans une démarche collaborative, que les consultants Bartle et leurs clients conçoivent la boîte à outils et la trajectoire optimales pour atteindre une cible organisationnelle rénovée.

Votre organisation nécessite d’être ajustée ou transformée ?
Parlons-en !