Transformation… et jeux

Pour réussir une transformation, la mobilisation des parties prenantes dans la durée est un facteur clé de succès partagé.
En écoutant une intervention de @Coline Pannier, game designer et co-fondatrice d’inaloop games, lors d’un atelier collaboratif, j’ai été frappée par l’universalité du jeu. A la question : « à quels jeux jouez-vous ? », les visages se sont illuminés en se remémorant les bons moments passés à jouer à leurs jeux préférés et les langues se sont déliées : « Les aventuriers du rail », « Cluedo », « Uno », « La bonne paye », « Monopoly ».

 

 

Je trouve que le jeu a de formidable :

  • son caractère universel, chacun a ses jeux mais tout le monde joue, qui permet d’en faire un élément de langage commun,
    l’énergie et persévérance qu’on peut mobiliser, en tant que joueur, pour atteindre un but fictif et objectivement improductif (le jeu ne produit ni bien ni richesse),
  • la dynamique personnelle et collective qu’il induit et révèle – compétition, entraide, coopétition (collaboration ou une coopération de circonstance ou d’opportunité entre différents acteurs économiques qui, par ailleurs, sont des concurrents(1)),
  • les émotions, généralement positives, qu’on y attache et qui en font une expérience agréable, à laquelle on revient avec plaisir,
  • son caractère libre : tout ça ne vaut que si les participants ont décidé par eux-mêmes de jouer.

 

Dès lors, comment peut-on utiliser les ressorts du jeu comme levier d’accompagnement d’une transformation ?

 

 

On peut par exemple faire l’exercice, sur la base d’un jeu, de dégager collectivement les paramètres de la transformation au sein de notre organisation :

 

En quête de quoi sommes-nous ? Quel est notre terrain de jeu ? Quelles sont les règles fixées ? Qui joue ? Qu’est-ce qui fait gagner des points ? Qu’est-ce qui en fait perdre ? Quelles sont les « armes » dont nous disposons ? Quelles sont nos faiblesses ? Quelle est notre stratégie ? Y a-t-il nécessairement des perdants dans notre jeu ?

 

 

 

 

Qu’est-ce que cela donne pour vous ? N’hésitez pas à réagir à ce billet !

 

Billet de Myriam Moussan, Manager chez Bartle

 

(1)Wikipédia

Partagez l'article !

Bartle- 2019

Tous droits réservés

Restez informé

Oui, ça m'intéresse !

Vérifiez vos mails

Vous pourriez avoir reçu

quelque chose